Temple Bouddhiste Siamois : le WAT

 

En Thaïlande, on dénombre grosso modo 27 000 wats (c’est-à-dire temples ou monastères bouddhistes) repartis sur l’ensemble du territoire national. Historiquement, le wat tient une place très importante au sein des communautés siamoises et accueille un grand nombre d’activités essentielles à la vie sociale telle qu’elle est traditionnellement envisagée.

Bien que le wat soit en première instance une institution bouddhiste, il n’est pas rare d’y retrouver des éléments de croyances hindouistes ou animistes caractéristiques de l’identité du bouddhisme en Thaïlande.

Les wats sont légion en Thaïlande

Les wats sont légion en Thaïlande

Du point de vue architectural, le wat est un ensemble de bâtiments religieux qui s’organise autour d’un édifice central appelé viharn. Ce dernier abrite une statue du Bouddha, généralement orientée vers l’Est et faisant face à un grand espace destiné à accueillir les croyants. C’est ici que les locaux viennent prier et consulter les moines.

Les murs des temples thaïlandais sont décorés de peintures murales représentant la vie du Bouddha et / ou d’une quelconque légende locale ayant trait au bouddhisme. Durant les périodes de festivals religieux ou d’activités ayant pour but de faire les mérites, ils deviennent de formidable lieux de vie où Siamois de tous âges se rencontrent et échangent. Il est important de noter ici que, dans la grande majorité des cas, visiter un temple en tenue légère et / ou décontractée est très mal perçu: dans les wats, le respect est de mise et cela commence par un accoutrement sobre.

A proximité du viharn, vous trouverez les chedis (ou stupas). Ces édifices coniques, généralement peints en blanc et or, abritent souvent des reliques du Bouddha ou les cendres de quelques leaders religieux de renom.

Le hall d’ordination du temple est, quant à lui, baptisé bot. C’est là que les jeunes novices prononcent leurs vœux lorsqu’ils embrassent, pour un temps ou pour la vie, la vie de moine bouddhiste. D’autres cérémonies religieuses sont également susceptibles de s’y tenir. Vous remarquerez que la zone du bot est traditionnellement marquée par huit pierres noires.

Les moines résidant sur place sont logés, un peu à l’écart, dans des bâtiments communautaires appelés les butis.

Souvent, on trouve également dans les wats une librairie monastique: il s’agit en règle générale d’un bâtiment en bois sur pilotis.

gardien-temple

Gardien de temple, un job pas comme les autres !

Les différents édifices d’un wat sont communément recouverts d’éclats de verre colorés dont la fonction première n’est pas la décoration mais la protection contre les esprits malins. D’un point de vue pratique voilà comment cela fonctionne: l’esprit malin s’approche du temple, aperçoit son reflet dans les éclats de verres et, terrorisé par sa propre vision, prend la fuite sans demander son reste.

D’autres représentations de monstres sont également présentent dans l’enceinte du wat pour le protéger des mauvais esprits. Vous remarquerez notamment des sculptures à l’image du Nâga, ce serpent géant à plusieurs têtes qui protégeait le Bouddha durant ses médiations.

Et puis bien entendu – et pour finir – un wat ne serait pas un wat sans son cortège de statues du Bouddha ! Vous en découvrirez de toutes les tailles et réalisées dans tous les matériaux possibles et imaginables: un vrai régal pour les amateurs du genre car les artistes derrière ces représentations sont (ou étaient) généralement très talentueux.

Dans un wat, la statue principale du Bouddha accueille de nombreuses donations: il peut s’agir de fleurs, d’arbres à billets ou encore de feuilles d’or apposées sur la statue en guise d’offrande.

Merci à  "thailande-infos.net" pour cet article........

 

et bien que Koh Samui soit une île réputée et reconnue pour ses nombreuses plages paradisiaques, elle possède aussi de prestigieux temples bouddhistes. Le Wat Phra Yai est le temple le plus connu de l’île, avec son Big Bouddha imposant qui mesure 12 mètres de haut, et sa végétation luxuriante et de fleurs colorées. C’est un temple incontournable à Samui. Vous pourrez également découvrir le Wat Khunaramet son Moine momifié qui sont très célèbres et vénérés à Koh Samui. Décédé en 1977, Loung Pordaeng est exposé en position de méditation dans un édifice conçu à cet effet, il ne présente presque aucune marque de décomposition.

 

Situé au Nord de l’ile, le Wat Bophut est un joli temple de couleur rouge qui contraste parfaitement avec le vert des palmiers environnant et du ciel bleu:

Wat Bophut se trouve dans le nord de Koh Samui, à l'intersection de la route venant de chaweng et de la route côtière de Bophut. Une fois passé le portail rouge et or, vous découvrirez un grand parc où de nombreux arbres procurent une ombre bienvenue, plusieurs maisons en bois et les deux principaux temples dont la couleur rouge contraste joliment avec le ciel tropical bleu et le vert des nombreux palmiers entourant le secteur.

 

Gardien de l’antique Bouddha de Marbre Blanc, leWat Sumret abrite une belle collection de précieuses statues de Bouddha. Enfin, la pagode d’or du temple Wat Silangu et la pagode Laem Sor Pagoda sont des lieux de culte populaires et très appréciés autant des locaux que des touristes.

 

voilà pour les principaux de notre île......il y en aurait une petite trentaine....

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Ezequiel Stamper (jeudi, 02 février 2017 21:11)


    I just couldn't depart your web site before suggesting that I really enjoyed the usual information a person provide on your guests? Is gonna be back continuously to investigate cross-check new posts

Partager